MEDES-IE : les parlementaires testent la concurrence.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Au début du mois de mars 2013 MEDES-IE a envoyé à la quasi totalité des parlementaires, sénateurs et députés, un contrat de mandat pour l’électricité et pour le gaz naturel. Ce contrat de mandat leur permet, si ils pensent que les prix HT règlementés et de marché de l’électricité et du gaz naturel vont continuer d’augmenter, d’obtenir un prix fixe du kWh et de l’abonnement de leur énergie (électricité ou/et gaz) compris entre 3 et 10 ans. Le prix fixe HT le plus bas est retenu lors d’un appel d’offres mettant en concurrence les fournisseurs d’énergies.

Cette initiative permet aussi à MEDES-IE de voir si les parlementaires ont confiance dans les lois qu’ils ont précédemment votés pour l’ouverture à la concurrence des marchés de l’électricité et du gaz naturel. Aujourd’hui, 6 ans après l’ouverture à la concurrence, plus de 92 % des consommateurs sont encore aux tarifs règlementé de l’électricité !

Ce test aura donc comme résultat de savoir si, pour les parlementaires (925 personnes au total) :

- le prix HT de l’énergie va augmenter (plus MEDES-IE recevra de mandats plus les parlementaires sont convaincus de se protéger des hausses régulières de prix règlementés et de marché)

- ils sont prêts à faire confiance à la concurrence. L’appel d’offres retiendra le fournisseur d’électricité/de gaz le moins cher sur le long terme et pas forcément EDF ou GDF-SUEZ.

A suivre …

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »