Quelles objections rencontre MEDES-IE ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Une partie des consommateurs d’électricité - de gaz naturel - répond qu’ils ne consomment pas assez pour avoir recours à nos mandats, qui sont gratuit pour tout le monde. Les mêmes consommateurs râlent parce qu’ils voient leur pouvoir d’achat stagner, quand il ne baisse pas. Il est possible que ces personnes aient peur de quitter le tarif réglementé. Pourtant rester au tarif réglementé ou passer seul au tarif de marché ne vous garanti qu’une hausse du prix de votre énergie. En effet l’Etat est actionnaire d’EDF et de GDF-SUEZ et aujourd’hui il a besoin d’énormes ressources financières et il ne peut pas se permettre de refuser les hausses nécessaire des prix pour ne pas fragiliser ces deux entreprises et les valoriser au mieux. Pour les concurrents privés d’EDF et de GDF-SUEZ ils doivent vendre en dessous du prix réglementé pour être competitifs et doivent produire ou acheter l’électricité ou le gaz sur les marchés. Donc quel que soit l’option choisie  parmi ces deux points vous verrez le prix de votre électricité - gaz naturel -augmenter régulièrement.

La seule solution, même pour les compteurs Bleu de 3 kW, est de mandater MEDES-IE. le prix fixe du kWh et de l’abonnement d’électricité - de gaz naturel - est obtenu par appel d’offres. Le principe : Les fournisseurs proposent chacun un prix fixe du kWh et de l’abonnement et une durée de fourniture comprise entre 3 et 10 ans. de son coté MEDES-IE annonce le nombre de compteurs apporté par ses mandants. Le fournisseur le moins cher est retenu même si il n’a pas proposé la durée de fourniture la plus longue. Nos mandants sont  directement fournis par le fournisseur retenu.

Sinon vous serez seul face à votre fournisseur et vous subirez la hausse régulière des prix de l’électricité - du gaz naturel - que vous ayez choisi le tarif de marché ou de rester au tarif réglementé.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »